Au moment d’écrire ces lignes, je me dis que choisir de faire un site sur soi, c’est flatter son ego… Il va falloir parler de soi, se présenter, expliquer éventuellement pourquoi un jour on en est arrivé là… Et puis voilà, au moment où justement il s’agit d’écrire sur soi, plus rien ne vient. Cette fois, il n’est pas question de faire vivre un personnage, de lui donner un corps ou une voix. Ce matin, alors que de ma fenêtre je vois briller les toits de Paris, je dois parler de moi. Je ne peux plus me cacher derrière celle que j’invente… Alors je ferme les yeux et je vais essayer de faire parler Julie.

J’ai 39 ans, deux enfants et je vis à Paris. De journaliste, je suis devenue lectrice pour des maisons d’édition. Pendant quelques années, j’ai lu énormément de manuscrits…. Certains ont été publiés et je peux vous dire que c’est une joie immense. Je n’imaginais pas qu’un jour ce serait mon tour…
Aujourd’hui je ne lis plus qu’occasionnellement car en juillet 2014 je me suis associée à ma sœur Sophie. Ensemble, nous faisons vivre Dame Fourmi. Nous créons des coffrets de maquettes à construire pour les enfants.

Côté écriture… Lorsque j’ai commencé à écrire, j’ai compris que les mots qui sortaient de moi mûrissaient depuis longtemps. J’écrivais les mots de mes tripes. Et « Louise », mon premier roman a été publié en août 2014 par les Editions Léo Scheer.
L’écriture vient par vague. C’est une urgence. Les mots partent de très loin et lorsqu’enfin ils sortent, c’est juste bon. J’apprends à vivre avec ma propre impatience. Je fouille, je rêve, je taille et quand les mots tourbillonnent, je les attrape je les avale. C’est ainsi qu’après « Louise », « Les corps de Lola » sont nés…

Julie Gouazé

LES CORPS DE LOLA

Août 2016 | 128 pages – Éditions Belfond

Lola est une femme comme les autres. Que veut dire être une femme comme une autre ?
Qui pourrait se douter en regardant Lola qu’un feu violent couve au fond de ses tripes ?
Lola si douce, si compréhensive… C’est pourtant une rage ancestrale qui sort de Lola.
Elle est une. Elle est deux. Rouge et Bleue. Les deux Lola enfermées dans un même corps.
Qui est-elle ? Celle qui se laisse bander les yeux, ou celle qui aime dormir dans des draps en coton ? Où est celle qui réunissait les deux ?

Ce que la tête de Lola interdit par morale, son corps l’exige par bravoure.

À travers la vie de Lola, la fille coupée en deux, l’héroïne partagée, tiraillée, Julie Gouazé nous offre un long chant du désir et du corps et, à l’image de sa belle Lola, transforme le glauque en poésie.

LOUISE

Août 2014 | 168 pages – Éditions Léo Scheer

« Louise va bien. C’est un principe de base. Une loi fondamentale. Alice est enfermée. Jean est perdu. Marie et Roger ont pris quinze ans dans la figure. Ne vous inquiétez pas, il en faut plus pour entamer Louise ! Elle est forte. C’est un soleil et le soleil ne s’éteint pas. Même la fée Clochette se remet à briller quand on recommence à croire en elle ».

La sœur de Louise, Alice, se noie dans l’alcool. Roger et Marie, leurs parents, les noient dans un trop-plein d’amour. Louise, elle, va tout faire pour garder la tête hors de l’eau.

Roman à l’écriture affûtée, Louise plante son scalpel au cœur des relations familiales. Autopsie d’un bonheur obligé, d’un débordement d’affection qui provoque l’asphyxie, il est un lumineux roman d’apprentissage et une formidable leçon de vie.

Julie Gouazé

Julie Gouazé

Ecrivain

Me contacter

Tous droits réservés © Julie Gouazé | Photos: Melania Avanzato | Branding by Mélanie Pin